Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 16:00

undefined            Les élections municipales des 9 et 16 mars prochains s’annoncent à haut risque pour l’UMP. De nombreux électeurs s’apprêtent à utiliser leur bulletin de vote pour confirmer leur désaveu grandissant à l’égard de Nicolas Sarkozy qui se traduit déjà par une chute dans les sondages d’opinion. Pour celles et ceux qui avaient été séduits par la promesse de « travailler plus pour gagner plus » durant la campagne présidentielle, la désillusion est au rendez-vous. Le Parti socialiste peut ainsi espérer se refaire une petite santé à l’issue du scrutin, malgré son incapacité à incarner une opposition puisqu’il est en accord sur le fond avec l’essentiel de la politique gouvernementale (réforme des retraites, autonomie des universités, traité européen, lois anti-immigré-e-s). Les classes populaires n’ont pas grand chose à attendre d’un vote sanction. Car au delà de Sarkozy lui-même, c’est bien l’ensemble des politiques de régression sociales mises en œuvres par les gouvernements successifs et le patronat qu’il faut battre en brèche.

          C’est sur le terrain des luttes sociales que nous pouvons espérer contester la domination patronale. C’est par le développement des conflits et des grèves que les salarié-e-s arracheront des augmentations de salaires et pas par le bulletin de vote.

            Alors que la crise de légitimité des institutions est grandissante, nous pensons qu’il faut contribuer à approfondir la perte de confiance dans la représentation électorale et dans le personnel politique. Les luttes sociales n’ont rien à gagner à se laisser enfermer dans les enjeux de compétition électorale et la gestion institutionnelle.

            En ce sens, Alternative libertaire ne présente pas de listes aux municipales et ne soutient aucune des listes concourant au scrutin. Nous ne donnons, au plan national, aucune consigne de vote à cette occasion.

             Pour incarner une véritable opposition sociale, les anticapitalistes doivent être capables de convergences. La formation de fronts anticapitalistes peut permettre d’articuler résistance à la politique gouvernementale et volonté de rupture avec l’exploitation et l’oppression.
Alternative libertaire, le 4 mars 2008

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Alternative Libertaire 22.
  • Le blog d'Alternative Libertaire 22.
  • : Blog de contre-information et de résistance sociale d'Alternative Libertaire dans les Côtes d'Armor.
  • Contact

Recherche

Archives