Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 20:44

imagesCA0KBIDK.jpgEmploi, écotaxe : solidarité populaire contre le gouvernement et la récupération patronale !


Le 2 novembre dernier avaient lieu non pas une mais deux manifestations en Bretagne : une à Quimper pour la défense de l'emploi et contre l'écotaxe (celle des "bonnets rouges") et une autre à Carhaix pour la défense de l'emploi. 

 

La manifestation de Carhaix s'est déroulée à l'appel notamment de syndicats (FSU, Solidaires et CGT) et d'organisations politiques (Front de Gauche et EELV). Leur volonté était de se démarquer de l'appel à la manifestation à Quimper du fait du contexte plus qu'ambigu qui l’entourait. Cette dernière a mis en effet des salarié-es et des organisations politiques révolutionnaires (NPA, Breizhistance, etc.) "aux côtés" d’organisations patronales (Medef 29) et d'organisations politiques de droite (UMP) et d'extrême-droite (Identitaires et FN). 

 

A l’origine de cette manifestation, il y a le meeting du 18 octobre à Carhaix pour la défense des salarié-es licencié-es de Marine Harvest, parmi les millliers d’autres salarié-es breton-nes actuellement victimes des plans de licenciement, notamment dans l'agro-alimentaire. Dans les usines Doux, à Gad, à Marine Harvest et ailleurs, ils et elles subissent actuellement les résultats des politiques productivistes et de la voracité des vautours capitalistes. Leur colère et leur combat sont légitimes et doivent non seulement être soutenus mais aussi étendus. 

 

Le souci est que, parallèlement à ces luttes contre les licenciements, s'est développée une mobilisation contre l'écotaxe qui est, elle, essentiellement le fait de petits patrons : transporteurs et agri-managers. Ceux-ci ont décidé le 26 octobre d'appeler à la manifestation de Quimper sous le prétexte fallacieux que l'écotaxe risquait de supprimer des emplois en Bretagne. En réalité, ils craignent juste pour leurs profits et ils ont vite été rejoints par la droite (l'UMP, pourtant à l'origine de cette éco-taxe), l'extrême droite et les organisations patronales. Ceux-là ont détourné le sens initial de la manifestation de Quimper et se la sont appropriée via les réseaux médiatiques.  Vaste hypocrisie. Les capitalistes et la droite extrême ont voulu unifier tou-tes les manifestant-es autour d'une identité "bretonne" (la blague des bonnets rouges fournis par l'entreprise Armor-Lux mais en réalité fabriqués en Ecosse) et autour d'une cause rassembleuse : la défense de l'emploi. Comme s’ils pouvaient faire oublier les niches fiscales et les crédits d'impôts dont ils bénéficient grâce à l'Etat français ! Il ne faut pas se tromper d’amis. Ce sont ces mêmes capitalistes qui mettent en place, avec l'aide de l'Etat, l'agriculture productiviste et le secteur agro-industriel aux conséquences sociales et écologiques catastrophiques. Ces manifestant-es n’ont même pas dénoncé le montage financier de l’écotaxe, conçu par et pour des capitalistes encore plus gros qu’eux, ces sociétés privées qui s’apprêtent à collecter l’impôt en s’en mettant pas moins de 20% dans les poches ! Petits ou gros, ce sont enfin ces mêmes capitalistes qui exploitent, sous-paient et licencient des milliers de salarié-es breton-nes. Français quand ça les arrange, bretons quand ça les arrange : les capitalistes ne défendent qu'un intérêt : le leur.

 

Alternative libertaire dénonce la récupération opportuniste de la manif de Quimper que ce soit par les patrons, par la droite ou l'extrême droite (les descendants de ceux qui collaborèrent, en Bretagne, avec le régime, bien français, de Vichy)

 Pour tous les salarié-es, les chômeur-ses, pour celles et ceux qui souffrent de l'exploitation capitalistes il n'y a qu'une voie : la solidarité de classe contre les exploiteurs. La sauvegarde de l'emploi ne passe pas par la suppression de l'écotaxe, pas plus que la sauvegarde de l'environnement ne passe par son maintien. 

 

Alternative libertaire, le 11 novembre 2013


> 
> 

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 15:45

 

images (1)

Pour un mouvement social à haut débit !

 

Alcatel Lucent annonce un nouveau plan social impactant près de 140 salarié-e-s à

Lannion, 1353 en France et encore plus dans le monde. Alternative Libertaire est

solidaire avec les salarié-e-s, leurs familles et plus généralement avec l’ensemble de la

population, car une majeure partie de l’économie du Trégor va être impacté par effet

domino. En effet, depuis les années 60, le développement de Lannion a été organisé

essentiellement sur la base d’une hyperspécialisation dans le secteur des

télécommunications. Résultat quand une grosse entreprise comme Alcatel Lucent est touchée

par une crise interne c’est toute la région qui est touchée à divers niveaux.

 

Il y a donc intérêt à lutter tous ensemble contre le plan social, ce qu'a bien compris

la population qui par le passé a massivement manifesté aux côtés des salariées son refus

de ce système économique réduisant l’employé-e à une simple variable d’ajustement.

Malheureusement, Alcatel Lucent a continué de multiplier les plans sociaux et les

fermetures de sites année après année. Le lobbying dans les ministères et à Bruxelles et

les manifestations de masse des trégorrois-e-s ont tout juste ralenti cette logique, sans

l'enrayer.

C’est pourquoi il faut cesser de se faire balader par la direction d’Alcatel, les

pouvoirs publics et certains syndicats déconnectés des enjeux sociaux. Cinq plans

successifs de réductions d’effectifs et de cessions d’activités depuis la fusion d’Alcatel

et de Lucent en décembre 2006, ce n’est ni plus ni moins que la mise à mort à petit feu

de l’entreprise. Il faut une riposte à la hauteur. Les seuls moyens de lutte qui ont

réellement fait trembler le patronat et les gouvernements présents et passés, c'est le

blocage de l’économie, le développement d’un syndicalisme de lutte sur le plan national et

international (dans les pays émergents pour la solidarité ouvrière et lutter contre le

dumping social). C’est pourquoi les mobilisations doivent monter d’un cran et se

radicaliser pour court-circuiter le système pour plus de justice sociale et une société

débarrassée du capitalisme

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 10:58

432358_281118798657790_1827631621_n--1-.jpgLannion à la pointe du gaspillage ?? Alternative Libertaire 22 réagit à propos du projet de parc des expositions prévu à Bel Air sur 5000 m2( !) ,le tout pour une dizaine de millions d’euros…De nouveau le développement et l’expansion de l’agglomération pose des choix importants de société : économiques ,culturels et d’écologie urbaine. Encore une fois des élu-e-s veulent marquer le territoire par des grands travaux de prestige (rocade sud, ligne à grande vitesse,nouvel aéroport de Nantes…).Lannion aurait besoin d’un Zénith ! Comme beaucoup,@lternative libertaire 22 s’interroge sur la nécessité d’une telle salle si coûteuse en euros et en terrains qui « offrirait » entre autres des spectacles très chers pour la population modeste. Alors qu’on pourrait certainement améliorer l’existant, maisons de quartier, bar associatif, salles des fêtes, Carré magique, les Ursulines,bref , des salles à taille humaine favorisant des spectacles peu chers plus intéressants plutôt que des » grosses productions-pompes à faire fric » .Entendons-nous bien, les libertaires ici ne sont pas une fois de plus contre tout mais notre optique est de considérer l’espace comme une ressource rare qu’il faut économiser pour le bien commun. Pour nous il faut limiter l’étalement urbain par un usage plus intensif de l’espace pour limiter les besoins en mobilité, en terrain, en infrastructures routières,… Hors nous constatons la disparition des terres agricoles, de maraîchages (quid de l’autonomie alimentaire ?), la prolifération des supermarchés de parkings, des zones artisanales et de leurs friches, de routes, de rond points, de lotissements à la chaîne….Est ce genre de développement urbain de « rééquilibrage » qu’on veut aussi sur toute la hauteur de la rive gauche du Léguer ? Pourquoi Lannion ne se développerait elle pas de manière plus compacte ???Pourquoi ce gaspillage d’argent, d’espaces verts, de terres agricoles ? Pourquoi Lannion veut elle sans arrêt jouer dans la cour des grandes comme avec ces projets de Zénith,de rocade sud ,de construction d’un nouveau collège (au lieu de réhabiliter l’ancien), alors qu’elle n’en a pas les moyens ?Pourquoi si peu d’originalité ?

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 10:33

1689236_12049557-peupledunes-b129a.jpgLe marchand de sable passe la dune trépasse. Non à l’extraction de sable ici et ailleurs !

Un rassemblement organisé par le collectif le Peuple des Dunes en Trégor (cartel de plus de 40 associations) a rassemnblé 13 mai sur la plage de Tresmeur à Trébeurden 4000 personnes sur les 10000 attendues. Comme son homologue morbihannais qui s’est battu avec succès contre le cimentier Lafarge, le collectif costarmoricain s’oppose à un projet d’extraction de sable coquillier en baie de Lannion.

Un rapace à l'appétit sans fond

Le projet d'extraction est mené par la Compagnie Armoricaine de la Navigation (CAN), filiale de la multinationale Roullier qui a su étendre ses appétits de St Malo à plus de 40 pays avec plus de 6000 salarié-e-s.

Malgré l'avis défavorable des municipalités riveraines du site (le périmètre d’exploitation se situe près de la côte entre 2 zones classées Natura 2000), des associations de défense de l’environnement, des comités de pêche de la communauté d'Agglomération Lannion-Trégor, l’Etat envisagerait d’accorder un permis d’exploitation à la CAN en compensation de l’interdiction d’exploitation du maërl. Le maërl,constitué de débris d’algues et de coquilles, est traditionnellement utilisé en Bretagne en agriculture en sol acide et dans les exploitations bio comme fertilisant naturel ou pour reminéraliser l’eau potable. Les bancs de maërl favorisent un excellent biotope .Son exploitation le long des côtes bretonnes est telle qu’elle empêche son renouvellement naturel et menace la biodiversité.

Un projet inutile de plus

Le projet de la CAN prévoit l’extraction 24 h/24 h de 400 000 m3 de sable par an (alors que les besoins de l’agriculture locale seraient de l’ordre de 50 000 à 100 000 m3) sur une période de 20 ans d’une dune sous-marine à quelques km de la réserve des 7 îles et sur une zone essentielle pour les pêcheurs et pour la faune locale (ex : refuge apprécié du lançon, poisson qui est un maillon indispensable dans la chaîne alimentaire). De plus comme l’a souligné le collectif du Peuple des Dunes du Morbihan dans son combat contre Lafarge on mesure mal l’interdépendance des systèmes dunaires littoraux avec les gisements de sable en mer. Pour faire simple le sable qu’on retire des fonds marins serait mécaniquement du sable en mois pour les dunes protégeant le littoral de l’érosion.

Le directeur du développement de la CAN met dans la balance ses 29 emplois. Pourtant, la CAN a su diversifier ses activités notamment dans le ré-ensablement et le remblaiement des chantiers de travaux maritimes. Le collectif des Peuples des Dunes de son côté mentionne l’impact certain sur la soixantaine d’emplois des marins pêcheurs, sur les innombrables emplois liés au tourisme, à la plaisance….

Un apolitisme qui interroge

Si @l 22 a bien entendu sympathisé avec la cause du collectif du Peuple des Dunes en Trégor, plusieurs questions restent en suspens. D’abord l’organisation du rassemblement en lui-même qui se voulait apolitique tout en invitant des élu-e-s locaux à la tribune, tout en demandant aux personnes s’affichant politiquement de ranger leurs drapeaux pendant le rassemblement. Pour nous les luttes écologiques sont éminemment anticapitalistes et nous mettent face à des choix de société, réflexions jamais abordées par le collectif. Est-ce que Trébeurden a vocation à vivoter hors saison touristique pour n’être finalement qu’un port de plaisance, un parc d’attraction pour plaisanciers et pour clubs de plongée? Comment reconvertir les professionnels de l’extraction de sable et bientôt les pêcheurs? Quelles alternatives au maërl et aux sables coquilliers pour l’agriculture? Pourquoi le collectif dit que l’extraction n’a qu’à se faire ailleurs? Quelles convergences avec les autres luttes écologiques (THT, NDL, LGV...).

En attendant les verdicts des services de l’Etat, le préfet du Finistère et le ministère de l’environnement ont donné un avis favorable, reste celui de l’Industrie qui aura le dernier mot…

 

Serguei (AL Lannion)

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 11:53

550101_191338084316162_100003199150936_290633_2088935277_n.jpgStop au projet de rocade sud pour Lannion !Pourquoi résister ??

 

Pourquoi les Trégorroises doivent se positionner contre les projets de rocade sud pour la commune de Lannion ??

En ces temps oû sont imposées aux gens« rigueur »  »austérité » ,voici un projet de plus, qui va coûter des millions d'euros pour conforter le délire des grandeurs de quelques uns. C'est un projet pourtant qui va à l'encontre des prétentions affichées des pouvoirs publics de protection de l'environnement (eau ,faune,flore,paysages...). Il va aussi à l'opposé de la vocation touristique de la région (destruction,standardisation des paysages).

Le projet de rocade sud est présenté comme un moyen de dynamiser l'économie locale...Mais quelle économie??Une économie à flux tendue ,délocalisée grande consommatrice d'espaces et d'énergies fossiles avec encore plus de camions sur les routes. Où est le développement durable tant affiché par lta ,le conseil général. ???? .Une économie sans les paysans locaux ,sans produits alimentaires locaux.. ???On voit déjà ce que ça donne sur Lannion:un aéroport inutile, des grandes surfaces en nombre plus que suffisant,des zones d'activités en friches ,des entrepôts laids,..la macadamisation et l' artificialisation des sols au détriment des espaces verts ,des prairies et des champs,...,des produits alimentaires arrivant du Kenya,d'Amérique du sud ...Une économie qui ne retient nullement les jeunes au pays et qui plonge un nombre massif de gens dans la misère sociale et culturelle.

De plus la disparition des champs entraîne la diminution des capacités du pays à subvenir à ses besoins alimentaires (perte d'autonomie).D'après le ministère de l'environnement les espaces agricoles et naturels perdent actuellement 236 hectares par an!La fédération des sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural dans son étude annuelle constate une progression constante de l'artificialisation des sols. L'urbanisation a atteint 74000 hectares entre 2006 et 2008.Ainsi l'opposition à la rocade sud peut devenir localement emblématique de luttes contre les grands projets inutiles ,ruineux de prestige qui s'attaquent aux territoires et au gens. Ici et là : barrages géants,autoroutes ,ligne à grande vitesse ,aéroports,stades ,rocades,lignes tht....sont imposées aux populations à coup de subventions pour les municipalités ,par la corruption,par la contre information voire par des violences....

Alternative Libertaire refuse le saccage du terroir ,la confiscation de terres agricoles au profit stricte d'une économie capitaliste délocalisée fonctionnant à flux tendu , détruisant les espaces verts ,vorace en énergies fossiles et en infrastructures routières. Les populations et les collectivités publiques doivent résister à la tentation du bitume et réfléchir à des alternatives durables concernant les transports et la gestion de l'espace.

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 10:48

Non à la rocade sud !

Comme les centaines de TrégorroisEs qui se sont rassembléEs il ya quelques jours à Ploubezre, Alternative libertaire 22 se prononce contre le projet de la rocade sud dans la région de Lannion pour plusieurs raisons. Nous considérons que ce projet est obsolète et passéiste considérant nos critères écologiques et économiques. Nous déplorons l’urbanisation galopante au détriment de notre cadre de vie, de la préservation de la faune et de la flore, des paysages et des zones de captages d’eau. Nous constatons que les pouvoirs publics laissent se dégrader ce qui fait le charme et l’intérêt de la région. Le bocage ,les terres agricoles laissent la place à des zones commerciales  et d’activités laides …74000 hectares de terres agricoles disparaitraient en France chaque année au profit de ce genre de zones .La nouvelle route participera à l’imperméabilisation des terres par la macadamisation, par le développement à n’en pas douter d’entrepôts ,de parkings et de ronds-points géants…Avec la  nouvelle route on verra la prolifération des camions au détriment des réseaux ferrés et maritimes bien moins voraces en énergie et en espace. Les pouvoirs publics cherchent à satisfaire les appétits du patronat en infrastructures routières adaptées aux besoins d’une économie délocalisée fonctionnant à flux tendus. Ce type de gestion cherche à diminuer les stocks « coûteux ». Les incessants transferts entre les différentes usines (productions de pièces, assemblages) et entre les magasins de distribution sont responsables du développement des routes (vite dégradées par le trafic des camions).Il faut alors plus de routes plus larges…L’entretien  et l’extension du réseau routier incombent aux populations qui n’en demandent pas tant. Pour nous la préservation de l’environnement est inséparable d’une remise en cause du système capitaliste et productiviste. Refusons le saccage de la planète et de nos vies. Alternative libertaire 22 appelle à la vigilance ,soutient les habitantEs opposées au projet et participera selon ses moyens aux prochains rassemblements .

carfree

Repost 0
Published by Alternative Libertaire 22 - dans Côtes d'Armor
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'Alternative Libertaire 22.
  • Le blog d'Alternative Libertaire 22.
  • : Blog de contre-information et de résistance sociale d'Alternative Libertaire dans les Côtes d'Armor.
  • Contact

Recherche

Archives